Quels avantages propose l’impression 3D pour les professionnels ?

Les entreprises qui fabriquent des produits ont de plus en plus recours à la technologie de l’impression 3D pour remplacer ou apporter une solution complémentaire à l’industrie classique. Elle ouvre l’économie sur de nouvelles perspectives, notamment celle de pouvoir s’adapter aux habitudes changeantes des consommateurs. Quels sont les avantages que les professionnels peuvent retirer de l’impression 3D ?

impression 3D-6

La rapidité du prototypage

Hier

Avant l’apparition de l’impression 3D, fabriquer un prototype était long et fastidieux. On comptait en nombre de semaines pour la finalisation du prototype. Le plus frustrant avec cette méthode du moulage, c’est qu’à chaque modification effectuée, c’était de nouveau un long processus qui se mettait en place pour fabriquer une nouvelle pièce. Inutile de préciser la pression qui pesait sur les épaules des équipes techniques, mercatiques et de design…

Aujourd’hui

Désormais il suffit de réaliser la pièce souhaitée dans le logiciel 3D, d’envoyer le fichier à l’imprimante 3D qui s’exécute instantanément. En fonction de la taille de l’objet, et selon la technicité du modèle d’impression, quelques minutes à quelques heures suffisent. Les personnes penchées sur le projet travaillent ainsi rapidement et peuvent se permettre de faire différents essais.

Les économies

Sur les coûts de production

L’impression 3D est un investissement rentable pour fabriquer des objets en petites séries ou à l’unité. Cette technologie évite tout le long et coûteux processus évoqué précédemment avec l’industrie traditionnelle. En plus il y a moins de déchets et de perte de matière puisque la pièce est fabriquée par strates additionnées les unes sur les autres. En revanche pour réaliser des économies d’échelle sur la production en grandes séries sur une échelle de temps plus ou moins longue, l’usinage est encore aujourd’hui la solution qui convient.

Sur la flexibilité de l’outil de production

  • Un des avantages supplémentaires avec l’imprimante 3D est sa capacité à produire quasiment n’importe quoi du moment que ça correspond à son volume de production. Tandis qu’avec les outils de fabrication traditionnels, chaque nouvel objet réclame un moule et une machine spécifiques, avec les réglages qui s’imposent.
  • De plus l’impression 3D parvient à créer des objets aux formes très complexes que l’usinage n’est pas capable de reproduire, sans de multiples manipulations. Avec moins de matière on obtient des objets plus résistants et plus solides, notamment des murs alvéolés, des parties de ponts avec des structures aérées, etc…
  • Enfin une seule personne suffit pour lancer la fabrication. La seule compétence spécifique est d’avoir suivi une formation pour l’utilisation du logiciel 3D requis afin de créer l’objet en mode informatique. Une fis que c’est fait n’importe qui peut déclencher la création de la pièce. Dans une usine il faut en permanence des ingénieurs pur créer les machines, les régler, les entretenir et les réparer.

La réduction des risques financiers

Dans une usine traditionnelle, quand un produit ne se vend pas ou plus, ou du moins n’est plus rentable, c’est l’investissement de l’usine tout entier qui se retrouve mal mené. Or avec l’impression 3D il suffit d’arrêter de fabriquer l’objet et de passer au suivant, sans avoir à changer de machine, excepté si la taille de la pièce nécessite une imprimante capable de produire un volume plus important. L’imprimante 3D devient donc en quelque sorte multi taches, et ce n’est que le fichier 3D et éventuellement la ou les matières qu’il faut remplacer.

Voici donc les avantages que procurent cette technologie d’impression 3D aujourd’hui mûre. Cependant les années à venir nous réservent de belles surprises quant à la capacité des machines sur la rapidité bien sûr mais aussi sur l’éventail des matières.

Un exemple d’entreprise créée grâce à l’impression 3D

Des pièces introuvables

Les amoureux des voitures de collection qui ont plus de 30 ans connaissent le problème du remplacement des pièces défectueuses. Elles sont difficilement trouvables, et si elles le sont c’est à prix d’or étant donné leur rareté face à la demande.

La solution

Des passionnés d’automobiles de collection également étaient conscients du problème de manquement des pièces automobiles anciennes. Ils ont donc constitué au fil des ans un catalogue riche de pièces en tous genres pour les vendre ensuite aux particuliers contents d’avoir trouvé rapidement la solution à leur problème.

Il s’agit d’un exemple de création d’entreprise par mi d’autres, basé sur le concept de l’impression 3D. Dans le domaine de l’électroménager aussi, plutôt que de jeter l’appareil parce qu’une pièce est cassée, autant la remplacer.

L’impression 3D est en plein essor et de nombreuses entreprises, même si elles n’ont pas forcément abandonné le concept de l’usinage traditionnel, s’équipent en parallèle d’imprimantes pour répondre à certains de leurs besoins, notamment celui du prototypage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *