Comment les restaurants peuvent-ils faire face à la crise actuelle du covid-19 ?

Le tourisme, l’hôtellerie et la restauration font partie des secteurs les plus touchés par la présence du covid-19, et ce sur presque la totalité de la planète. Malheureusement les jours meilleurs ne sont pas encore pour tout de suite, même si la situation sanitaire et donc économique tend à s’améliorer face à la baisse importante des nouveaux cas infectés. Pour tenter de ne pas sombrer et disparaître, les restaurateurs ont plusieurs solutions à leur disposition. Mises bout à bout, elles leur permettent de “faire le dos rond” en attendant de pouvoir travailler comme auparavant. En voici quelques unes à mettre en place rapidement …

restaurant covid-19

Garder le contact avec les clients

Un restaurant a pignon sur rue. Faire savoir à sa zone de chalandise qu’il est ouvert et prêt à recevoir ses clients dans des conditions qui respectent les règles sanitaires est important. En effet les habitants du quartier ont besoin d’être rassurés, que le chef prend toutes les précautions pour ne pas être infecté, et que les conditions de travail actuelles ne l’empêchent en rien de servir des plats de qualité. Concrètement le restaurateur a la possibilité d’imprimer des flyers publicitaires et de les insérer dans les boîtes aux lettres du voisinage. Dessus seront inscrits les horaires d’ouverture et bien sûr figurera un mot rassurant, tout en dédramatisant la situation sur une petite pointe d’humour par exemple.

Proposer des réductions

Soyons clair, l’objectif n’est pas de concurrencer la soupe populaire mais de travailler. Peut-être vaut-il mieux rogner sur la marge mais continuer à travailler pour payer le personnel… Le restaurateur peut proposer (et il l’indiquera sur ses flyers éventuellement) un apéritif ou un jus de fruits maison offert par la maison. Il a la possibilité également d’offrir un café, ou encore de créer un menu spécial à prix compétitif. Tous les moyens sont bons, et susciter l’intérêt des clients par l’aspect financier est une opération intelligente. D’autant que de nombreux salariés se retrouvent également dans une situation inconfortable…

Utiliser internet pour communiquer

Si le restaurateur ne possède pas de site internet, c’est le moment de s’en occuper. Une agence digitale près de son établissement sera un plus. Ainsi la communication entre les deux parties pourra se faire plus facilement. Dans le cas précis du restaurant, l’opération marketing bénéficie de la géolocalisation. Seules les personnes dans un rayon de x kilomètres autour de l’établissement auront accès au message qui leur est destiné. Un site de 3 ou 4 pages suffit pour présenter les menus, les locaux et l’équipe qui les attend avec le sourire !

Créer l’événement

Une des opérations marketing qui fonctionne bien est de créer un événement. Par exemple une soirée à thème, ou bien la présence d’un chanteur. Ce genre d’événement a tendance à attirer. Et le gros avantage est qu’il contribue à faire le buzz dont le restaurant bénéficie des retombées médiatiques. En effet les clients n’hésitent pas à afficher leur présence dans les lieux et à prendre des photos de leur assiette, du décor, etc… C’est un formidable coup de pouce pour l’établissement afin que les gens s’en souviennent et éprouvent le besoin de revenir avec de nouveaux amis.

Faire des économies

Il faut avouer qu’il est compliqué de faire des économies durant cette période très spéciale, alors qu’au contraire toutes les solutions évoquées plus haut incitent le restaurateur à dépenser de l’argent supplémentaire. Mais c’est un mal nécessaire pour assurer la survie de l’établissement. Parmi les économies à réaliser on peut évoquer :

Moins de choix

Certains restaurants proposent une carte qui fait tourner la tête tellement la liste des plats sur la carte est longue. Cela n’a aucun intérêt et tout le monde sait que la quantité nuit à la qualité. En proposant par exemple 1 ou 2 plats seulement durant cette période, le chef peut acheter en plus grande quantité tel légume, telle viande, tel poisson… Ainsi non seulement il se facilite la tache dans sa cuisine, mais il paie moins cher ses produits. Même si le nombre de clients est moins important, sa marge est meilleure et il peut se rattraper un peu. Aussi il a beaucoup moins de pertes de ce fait.

Du matériel de cuisine pas cher

Un bon chef dans un restaurant a besoin d’énormément de matériel dans sa cuisine. De la table en inox aux armoires réfrigérantes en passant par les fours, l’investissement est lourd. C’est pourquoi il est important d’acheter au juste prix. Son équipement professionnel doit tout de même lui permettre de travailler avec durant de nombreuses années. Ainsi en achetant ses couteaux, son hachoir ou encore sa friteuse chez Materiel-Horeca.com, il s’assure d’utiliser du matériel professionnel pas cher.

Si certaines solutions pour garder l’activité de restauration durant la période délicate que nous vivons exigent d’investir au moins un minimum, les retombées financières permettront normalement d’assurer une fréquentation plus importante. Le budget peut donc également être réduit par l’achat en gros des mets. Et s’adresser à un professionnel du matériel de cuisine est également intéressant pour bénéficier d’équipements moins cher qu’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *