Axe 1 : le pilotage

Print Friendly, PDF & Email

indicateursComme nous l’avons vu précédemment, le pilotage est l’axe qui permet de donner un cap à l’entreprise. Mais cet axe pilotage est bien souvent celui qui fait le plus défaut dans une entreprise. Pourtant, il est indispensable pour qu’une entreprise puisse de développer ! Comme disait Sénèque :

« Il n’y a point de vent favorable pour celui qui ne sait dans quel port il veut arriver. »

En effet, comment voulez-vous faire grossir votre entreprise si vous ne savez pas où vous souhaitez l’emmener !

Devenez un chef d’entreprise !

Une des principales erreurs des nouveaux chefs d’entreprise est d’oublier qu’en se mettant à leur compte, ils commencent un nouveau métier : celui de chef d’entreprise !

Pour de nombreux créateurs, il s’agit de s’installer à leur compte pour exercer l’activité qu’ils faisaient en tant que salarié. Ils se disent qu’ils vont prendre pour eux la marge que faisait leur patron sur leur travail. Mais, ils oublient bien souvent que leur patron faisaient beaucoup de choses qu’ils vont devoir faire (l’administratif, le commercial, l’organisation, la gestion, …). Et cela est un métier et prend du temps !

Ainsi, ils oublient d’endosser leur costume de chef d’entreprise !

Mettez en place un tableau de bord !

Etre le chef d’une entreprise, c’est être le pilote de celle-ci ! Or comment piloter sans un tableau de bord. Imaginez-vous un pilote d’avion sans cockpit ? Malheureusement, le tableau de bord fait souvent défaut dans les entreprises. Non seulement un tableau de bord est indispensable pour gérer votre entreprise. Mais en cas de dépôt de bilan, l’absence de tableau de bord peut être considéré comme une faute de gestion !

Mais attention, pour mettre un tableau de bord en place, il faut respecter certaines règles. Un bon tableau de bord doit vous permettre d’avoir une vue globale de votre entreprise. Bien évidemment, il comprendra des données comptables, mais pas seulement. Il devra faire apparaître d’autres indicateurs. Il m’est impossible de lister les indicateurs à mettre puisqu’ils doivent être adaptés à votre secteur et à votre entreprise. Mais à titre d’exemple, pour une entreprise de E-commerce, il s’agira d’indiquer le nombre de visite sur le site, le nombre de ventes, d’abandon de panier par exemple.

Un tableau de bord doit vous permettre d’identifier rapidement d’éventuelles sources de pertes (pour le E-commerce, par exemple, les charges de transport sur vente comparé au chiffre d’affaires transport facturé aux clients).

Point important : il faut éviter de multiplier les indicateurs. Pour exemple, le patron d’American Express a toujours refusé d’avoir plus de 20 indicateurs pour sa société. Donc pour votre entreprise, limitez aussi le nombre d’indicateurs. Une dizaine me semble suffisante s’ils sont choisis avec soins.

 

Travaillez « sur » et non « dans » votre entreprise

Une dernière erreur que font souvent les chefs d’entreprise, c’est de travailler sans compter leurs heures dans leur entreprise. Mais ils oublient de travailler « sur » leur entreprise. Ils restent donc la tête dans le guidon.

Et alors ? Me direz-vous. Ils font fonctionner la société en produisant et c’est cela qui compte ! Oui bien-sûr, produire, vendre est indispensable pour développer votre entreprise. Mais nous sommes dans un monde qui bouge de plus en plus vite. Si vous ne prenez pas le temps de travailler sur votre entreprise, vous ne pourrez pas la faire évoluer. D’ailleurs c’est souvent ce que l’on peut constater dans l’émission Cauchemar en cuisine. Parfois, les restaurateurs ont connu une grande réussite avant. Du coup, ils continuent d’appliquer les mêmes recettes, voir la même cuisine sans voir que le monde a changé, l’attente des clients est différentes.

Il faut donc absolument prendre du recul sur votre entreprise et garder l’esprit ouvert.

Conclusion

Ces trois points ne sont qu’une partie des fondamentaux à respecter pour que l’axe pilotage fonctionne correctement. Mais ce sont, pour moi, les plus importants !

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire notre livre « Réussir, c’est possible ! ».

Si vous voulez être accompagné pour les mettre en place, rejoignez notre formation « 5 jours pour réussir ».

 

J’espère que la lecture vous aura plu. N’hésitez pas à laisser des commentaires !

Je m’appelle Cédric Le Clézio. Je suis expert-comptable au sein du cabinet Expansium, à Paris. Je conseille des créateurs et des repreneurs de l’origine du projet (analyse de l’idée, réalisation d’audit de la cible…) jusqu’à la phase de création de la structure juridique (conseil dans le choix de la forme juridique, élaboration du business plan, mise en place des outils comptable et de gestion). Je leur apporte mon expérience tant sur le plan juridique, fiscal que sur le plan comptable.
Axe 1 : le pilotage
Cet article vous a plu ? Donnez lui une note 🙂
Socialisez nous !

Laissez-nous un commentaire et n’hésitez pas à vous inscrire au Blog !