I-LAB, Le rapport sur l’accompagnement des entreprises innovantes

Print Friendly

i-lab-concours-innovation2014_335229.79

Le 1er juillet 2014, à l’occasion du concours I-lab, Mr COPIN et Mr ISELIN ont remis à Mme Geneviève Fiorano (secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche) leur rapport sur l’accompagnement des entreprises innovantes.
Gilles Copin a délivré les grandes lignes au journal « Les Echos ».

(Mise à jour du 29/07/2014 : Le dossier de presse : I-LAB 2014 de Mr Copin et Mr Iselin est disponible ici).

Le rapport pose 3 conclusions essentielles.

 

1)      Améliorer les rapports entre le monde de la recherche et les financeurs

Malgré de grands progrès, il faut que le monde finançant les entreprises innovantes communique plus efficacement avec le monde de la recherche. Les méthodes de sélection, de décisions sont différentes. Les facteurs clés de succès sont très disparates entre ces deux mondes.

Piste d’amélioration proposée : la création d’une plate-forme leur permettant de communiquer. Cette plate-forme proposerait des formations, des rencontres de population qui d’habitude se fréquentent peu.

 

2)      La segmentation stratégique

L’étude de 50 start-up innovante a démontré que celles réussissant sont celles qui ont su faire évoluer leur business model de départ. Mais elles sont rares. Ainsi les méthodes d’apprentissage pour trouver le bon créneau, la bonne stratégie sont inefficaces.

Pour réussir, il faut une meilleure segmentation stratégique, une meilleure adaptation aux évolutions et réponses des marchés visés sur les 1ers exercices et pour finir, une meilleure gestion du financement.

 

3)      Le mix « homme-projet » et le bon produit

Pendant longtemps, les investisseurs disaient miser sur une entreprise en fonction de l’équipe. Mais une bonne équipe n’est plus suffisante pour réussir.

Le facteur clé de succès est donc un mix « homme-projet » + un bon produit + un bon « time to market ». Mais aussi la capacité à lever des fonds au bon moment, à faire évoluer ses compétences.

Pour réaliser cela, ils proposent la mise en place d’une plate-forme nationale formant les accompagnateurs, les formateurs de start-up.

 

 

Lien sur le sujet  i-LAB sur le site du gourvenement

Je m’appelle Cédric Le Clézio. Je suis expert-comptable au sein du cabinet Expansium, à Paris. Je conseille des créateurs et des repreneurs de l’origine du projet (analyse de l’idée, réalisation d’audit de la cible…) jusqu’à la phase de création de la structure juridique (conseil dans le choix de la forme juridique, élaboration du business plan, mise en place des outils comptable et de gestion). Je leur apporte mon expérience tant sur le plan juridique, fiscal que sur le plan comptable.
Cet article vous a plu ? Donnez lui une note :)
Socialisez nous !

8 commentaires sur le sujet “I-LAB, Le rapport sur l’accompagnement des entreprises innovantes

  1. Je suis aussi intéressée par le rapport de Mr Copin…
    Il serait disponible bientôt ?!!
    Pour info dans le un rapport BPI France 2013 vous trouverez des infos sur la création d’entreprises innovantes ( bilan, CA, emplois secteur durée de vie, analyses des problèmes etc…) …ce rapport renvoie à d’autres rapports sur l’innovation…bonne lecture

Laissez-nous un commentaire et n’hésitez pas à vous inscrire au Blog !