Participer à un salon professionnel

Print Friendly

Salon professionnel2Que vous ayez un stand ou que vous vous y rendiez comme simple visiteurs, un salon professionnel, ça se prépare si vous souhaitez être efficace.

En trois phases :
1) Les cartes de visites
2) Le Stand
3) Le pitch

 

 

 

1)      Les cartes de visites

Tout d’abord, ayez sur vous des cartes de visites (cela semble évident mais c’est fou le nombre de personnes rencontrés qui n’en avait pas). Deux choses importantes

1)      Faite faire ces cartes chez un imprimeur, ne les imprimez pas vous-même. Ce n’est pas une source d’économie. Chez des imprimeurs en ligne comme Vistaprint, un lot de 500 cartes vous revient à moins de 30 €.

2)      Ayez un nombre de cartes suffisant. Vous n’en aurez jamais trop. Cela part très vite.

Vous pouvez aussi avoir sur vous des flyers décrivant vos services, vos produits.

Petits conseils : vous allez récupérer de nombreuses cartes de visites. Je note tout de suite dessus où j’ai obtenu cette carte (le nom et l’année du salon, mais aussi la conférence ou le stand). Et le soir même, je les tris. Poubelle pour celle qui ne m’intéresse pas et les autres, je les rentre dans mon fichier de contact. Faite le, temps que votre mémoire est fraîche.

 

2)      Le Stand

Si vous avez un stand, préparer très soigneusement l’aménagement. Penser à avoir un petit meuble se fermant à clefs afin d’y ranger les objets précieux. Les vols sont assez fréquents sur les salons malheureusement.

Le salon est un lieu d’échange professionnel. Aussi, briefez bien votre équipe là-dessus. Pas de relâchement, notamment en fin de journée. Vous offrez du champagne aux visiteurs ? C’est pour les visiteurs uniquement (prévoyez des boissons sans alcool pour vos équipiers). Il n’y a rien de pire que des gens un peu saoul.

Le stand doit toujours rester propre, rangé.

 

3)      Le pitch

L’objectif du salon est de rencontrer du monde (partenaires, fournisseurs, prospects…). Vous allez donc devoir présenter votre société, votre activité.

Vous devez donc préparer un pitch. Ecrivez-le à l’avance, travaillez-le (on obtient rarement le bon pitch dès le premier coup). Pour être efficace, le pitch doit durer 30 secondes. Au-delà, vous perdrez votre auditeur. Il faut donc bien choisir vos mots, le message que vous souhaitez faire passer. Entrainez-vous à le dire à haute voix (en vous filmant de préférence).

Petit plus pour les visiteurs : préparer votre visite (de bonnes chaussures, une valise à roulette : la documentation que vous allez récupérer va vite devenir très lourde !!!). Faites la liste des conférences que vous souhaitez suivre, des stands que vous souhaitez visité.

2eme petit plus pour les visiteurs : Je vous conseille de faire un tour sur le site de Booster Academy, ils vont vous aider à développer un « pitch sexy » !

 

 

Je m’appelle Cédric Le Clézio. Je suis expert-comptable au sein du cabinet Expansium, à Paris. Je conseille des créateurs et des repreneurs de l’origine du projet (analyse de l’idée, réalisation d’audit de la cible…) jusqu’à la phase de création de la structure juridique (conseil dans le choix de la forme juridique, élaboration du business plan, mise en place des outils comptable et de gestion). Je leur apporte mon expérience tant sur le plan juridique, fiscal que sur le plan comptable.
Cet article vous a plu ? Donnez lui une note :)
Socialisez nous !

Laissez-nous un commentaire et n’hésitez pas à vous inscrire au Blog !