Les clefs du succès dans le E-commerce : la logistique (3éme partie)

Print Friendly

Clé succès e commerce : Logistique

Nous avons vu précédemment, que le premier point à respecter dans le E-commerce, est l’importance du référencement sur le Web.

Le second point clé de réussite  est la logistique de votre société d’E-commerce. En effet, vous devez livrer le bon produit au bon client et à la bonne date. C’est une vérité de La Palisse mais cela nécessite une très bonne organisation.

La logistique peut être réalisée en interne ou confié à un prestataire externe. Chacune de ces solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Le choix doit se faire suivant plusieurs critères dont la nature des marchandises, le nombre de colis à traiter mensuellement et les capacités financières.

La nature des marchandises : si les marchandises nécessitent des conditions particulières de conservation (froid, température stable,…) ou représentent des volumes importants (des meubles, canapés, lits, gros électroménager…, il est sans doute préférable d’avoir recours à un prestataire externe. En effet, avoir des entrepôts adéquats nécessitera un gros investissement dès le départ et vous devrez sans doute faire évoluer la superficie avec le temps et l’augmentation des ventes. Cela imposera donc des déménagements fréquents et donc une certaine désorganisation.

Le nombre de colis : plus le nombre de colis à traiter est important plus vous avez besoin de personnel, de superficie, de logiciels adapté. Avoir recours à un prestataire externe permettra de moduler les besoins en fonction de la croissance.

Les capacités financières : Celle-ci sont déterminantes pour l’intégration en interne de la logistique. Ouvrir son propre centre de logistique nécessite un investissement en immobilier, matériel, logiciel, humain très important. Surtout qu’il faut surdimensionné la partie immobilière afin de faire face à la croissance futur. Aussi, bien souvent, la logistique est réalisée en interne au début (si les produits le permettent) et ensuite, un prestataire externe est choisi pour faire face à la croissance avant de réintégrer en interne lorsque les volumes générés permettent d’investir en propre dans l’outil logistique.

La logistique est sans doute la partie la plus importante dans le E-commerce (il suffit de voir les investissements que réalise Amazon afin de développer sa logistique !). Une mauvaise maîtrise et c’est tout votre business qui peut s’écrouler (mécontentement des clients livrés en retard ou avec des produits cassés ou ne correspondant pas à la commande).

En cas de sélection d’un prestataire externe, il faut être très rigoureux. Il doit vous fournir régulièrement les livraisons réalisées (idéalement en étant interfacé avec votre logiciel de suivi des commandes). Cette information servira à deux choses :

  • Savoir qui a été livré,
  • Connaître le chiffre d’affaires réalisé (en effet, c’est la date de livraison qui compte pour le calcul du chiffre d’affaires en cas de ventes de marchandises).

Le prestataire doit vous fournir un stock théorique à chaque fin de mois (Et vous devrez réaliser un inventaire tournant afin de vérifier la réalité du stock théorique). De plus, lors de la réception des marchandises, vous devez mettre en place un contrôle permettant de vous assurer que les quantités du bon de livraison correspondent à ce qui a été livré et que le bon de livraison cadre avec le bon de commande et la facture. En effet, les erreurs de livraison sont assez courante (le bon produit mais pas la bonne couleur ou la bonne quantité…).

Vérifiez aussi le coût que l’on vous facture pour les livraisons avec celui que vous facturez aux clients. Les tarifs changent régulièrement mais le prestataire « oublie » de vous en parler et du coup vous perdrez de l’argent sur le transport.

Je m’appelle Cédric Le Clézio. Je suis expert-comptable au sein du cabinet Expansium, à Paris. Je conseille des créateurs et des repreneurs de l’origine du projet (analyse de l’idée, réalisation d’audit de la cible…) jusqu’à la phase de création de la structure juridique (conseil dans le choix de la forme juridique, élaboration du business plan, mise en place des outils comptable et de gestion). Je leur apporte mon expérience tant sur le plan juridique, fiscal que sur le plan comptable.
Cet article vous a plu ? Donnez lui une note :)
Socialisez nous !

Laissez-nous un commentaire et n’hésitez pas à vous inscrire au Blog !