Se libérer de ses peurs

La peur est présente chez tout le monde. Avoir peur, c’est normal, c’est humain. Et c’est même plutôt sain. La peur évite de se jeter dans le vide sans parachute, la peur évite de traverser le périf aux heures de pointes. La peur nous protège bien souvent de nous-même. Mais parfois la peur peut-être bloquante voir devenir pathologique et devenir une phobie (comme l’agoraphobie, la claustrophobie, ophiophobie ou bien d’autres encore).

« J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre »

Nelson Mandela

Beaucoup de français disent vouloir créer leur entreprise, se mettre à leur compte. Mais peu passent à l’acte. Les raisons sont nombreuses. Déjà, il y en a une bonne partie, je pense, qui rêve de créer leur entreprise comme ils rêvent de gagner au Loto mais ils n’y jouent même pas. D’autres par contre aimeraient vraiment le faire. Mais ils ne réalisent pas leurs rêves. Ils sont bloqués par des peurs. Ces peurs peuvent être de différentes natures.

Je ne vais pas faire la liste des différentes peurs possibles dans cet article. Non, nous allons plutôt voir comment vaincre vos peurs pour enfin avancer sur votre projet.

Parfois, la peur est tellement forte qu’elle nous bloque au point de nous empêcher d’avancer. Et, dans ce cas-là, elle  devient néfaste. Mais il est possible de lutter contre ces peurs. S’il existe des moyens de vaincre des phobies telle que la peur de l’avion, il n’y a pas de raison de ne pas vaincre la peur de vous lancer.

 

Comment vaincre ses peurs

Nous allons voir comment les vaincre grâce à un petit exercice simple. L’objectif va être d’affronter vos peurs et non de les éviter !

Aussi, la première chose à faire est de bien identifier ces peurs qui vous freinent. En effet, l’un des principaux moteurs d’une peur c’est l’imagination. Bien souvent nous avons peur de quelque chose qui n’est pas encore arrivé et qui n’est même pas sûr de se produire ! L’incertitude du futur peut être angoissante. On s’imagine les pires choses. Le changement en lui-même fait peur. L’irrationnel prend alors le pas sur le rationnel.

Par exemple : la peur d’échouer, la peur de ne pas être capable de gérer votre entreprise, la peur de perdre votre argent, la peur que votre idée soit mauvaise,…

Ce ne sont que quelques exemples parmi d’autres.

Une fois listées l’ensemble de vos peurs, vous allez faire un petit tableau avec trois colonnes.

  • Dans la première vous indiquez une de vos peurs.
  • Dans la deuxième, vous listez ce qui pourrait arriver si cette peur se concrétisait.
  • Dans la troisième, vous indiquez ce que vous pouvez faire pour remédier aux conséquences.

C’est un petit travail tout simple mais qui a une très grande vertu. Celle d’identifier et de nommer vos peurs. Or bien souvent dans une peur ce qui bloque le plus c’est le côté irrationnel. De plus en identifiant bien les conséquences, cela vous permet de bien relativiser votre peur mais aussi et surtout de trouver des solutions.

Une fois identifier vos peurs, n’hésitez pas à faire quelques petits exercices afin de les maîtriser.

Un petit exemple : si vous avez peur d’affronter de futurs clients pour vendre, commencez par allez vers les autres. Par exemple, si vous êtes un homme, essayez d’aller d’aborder des femmes dans la rue et d’obtenir leur numéro de téléphone. Vous pouvez aussi aller dans un bar seul et essayez de lier connaissance avec d’autres clients. Le but est de vous habituer à faire quelque chose qui vous effraie afin de vous habituer. Il y aura des échecs mais sans aucune conséquences. Une femme refuse de vous parler ? Pas grave, essayez avec une autre. Un vendeur ne vend pas à chaque personne qui rentre dans son magasin !

Vous pouvez aussi commencer à améliorer certaines des lacunes que vous auriez détectées. Par exemple, si vous avez peur de ne pas savoir gérer correctement votre entreprise, prenez des cours de gestion. Il existe plein de solutions pour cela et parfois pour un coût très faible.

Si vous avez peur de tout perdre, il y a une petite anecdote que j’ai entendue dans une vidéo sur YouTube. Un startuppeur racontait qu’il avait cette peur avant. Une de ses amis avec qui il lui en parlait lui demandait :

  • et si tu échoue qu’est ce qui se passera ?
  • Je n’aurais plus d’argent lui répondit-il.
  • Et ?
  • Je risque de me retrouver à la rue ?
  • Et ? Tu crois que tu ne pourrais pas t’en sortir ?
  • Je n’en sais rien !
  • Tu n’as qu’à essayer ! Je te dépose dans une ville où tu ne connais personne, sans argent et je reviens te chercher deux jours plus tard.

Et il a fait l’expérience ! Il a fait la manche durant deux jours. Il a tellement bien réussi que la deuxième nuit, il a pu se prendre une chambre d’hôtel. Cela l’a rassuré. Et il s’est lancé. Cela peut paraître excessif comme expérience. Mais je trouve l’exemple très intéressant. Il faut savoir sortir de sa zone de confort pour dompter une peur !

 

Conclusion 

Il y a peu de peurs qui ne s’apprivoisent pas. Il faudra vous y mettre sérieusement. Mais il n’y a aucune raison que vous n’y arriviez pas !

Si vous souhaitez avoir le document PDF du tableau d’analyse de vos peurs, cliquez ici c’est gratuit.

Les 7 règles du storytelling

La communication est au cœur de la société humaine. Mais elle est aussi devenue centrale pour les entrepreneurs et leur entreprise. Savoir raconter une histoire qui va captiver votre auditoire est indispensable. Les discours commerciaux trop technique sont dépassés et surtout pas adapté pour vendre votre entreprise !

Nous avons tous en têtes les discours de Steve Jobs ou encore ceux de Martin Luther King ou d’autres hommes politiques.

Pour réussir votre communication, je vous recommande le livre « Les 7 règles du storytelling » paru aux Editions Pearson.

En suivant les règles du livre, vous devrez aussi réussir à raconter une histoire captivante pour faire connaître votre entreprise ou vous-même. Travaillez votre texte au mot près, relisez à haute voix pour voir s’il passe bien (entre l’écrit et l’oral, il y a pas parfois un grand fossé). D’ailleurs, pour la mise en œuvre du storytelling, je vous conseille la lecture du livre « Les secrets de présentations de Steve Jobs ».

Le livre est au tarif de 22.50 €. Mais il vaut vraiment le coup (ou coût ?).

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à mettre un commentaire !

La gestion administrative de votre entreprise

Dès que vous créez votre entreprise, vous vous retrouver à devoir gérer des documents administratifs. Ainsi, lorsque vous voulez enregistrez votre entreprise et ce quel que soit sa forme juridique (entreprise individuelle, EIRL, micro entreprise, SAS, SASU, EURL, SARL, SA,…) vous devez remplir des formulaires (papier ou informatique), fournir des documents (Statuts, justificatifs de domiciliation, pièces d’identités, justificatif de dépôt des fonds,…).

Aussi, il vous faut dès le départ vous imposer une discipline et organiser, ranger les documents. Surtout que très rapidement après la création, vous allez recevoir des courriers confirmant les enregistrements auprès des différents organismes et vous donnant vos numéros d’identification, réclamant le paiement de taxes, de frais. Il est donc indispensable de pouvoir retrouver facilement toutes ces données ultérieurement.

 

Attention

Vous allez recevoir aussi des tentatives d’arnaques. Elles se présenteront sous forme de courriers paraissant officiels. Ils portent en général sur le RSI, l’URSSAF ou la TVA intracommunautaire (Ce ne sont que quelques exemples !). Ils réclament un paiement de sommes comprises entre 300 et 1000 € en général.

 Une méthode simple pour détecter l’arnaque : regardez le verso de la feuille. S’il y a des conditions de ventes, il y a de très grandes chances que ce soit une arnaque. Je dis très grande car il existe des inscriptions obligatoires à des fédérations, des syndicats pour certaines professions.

 Dans le doute, avant de payer, demandez à votre expert-comptable ou déposer le document sur notre groupe Facebook pour obtenir notre avis.

 

Ensuite, une fois que l’activité démarre, les pièces vont arriver que ce soit pour :

  • Les achats,
  • Les impôts et taxes;
  • Le social (du gérant ou des salaries),
  • La banque,

Les documents vont arriver par :

  • Courriers,
  • Emails,
  • De la main à la main (les notes de frais principalement)
  • Ou il faudra aller les chercher vous-même sur le site internet de vos partenaires.

Vous allez donc avoir des documents qui vont facilement s’éparpiller. Or pour pouvoir gérer correctement et surtout facilement votre entreprise, il est indispensable de regrouper l’ensemble de ces documents en seul endroit.

Par exemple, pour nos clients, nous fournissons un kit d’organisation qui comprend :

  • Un classeur de rangements comprenant 6 intercalaires :
    • Les documents administratifs
    • Les frais généraux,
    • Les achats,
    • Les ventes
    • Les frais de déplacement,
    • La banque
  • Un guide d’organisation,
  • Un tampon à appliquer sur les documents traités.

En plus de ce kit d’organisation, nous leur mettons à disposition des applications telles que :

  • Facturation rapide : un logiciel pour faire leurs devis et leurs factures,
  • Receipt Bank : un outils pour scanner et nous transmettre les factures de dépenses.

Pour éviter de se retrouver déborder, il faut s’imposer de faire le traitement administratif au moins une fois par semaine. Je préconise à mes clients de le faire le matin.

 

Pourquoi le matin ?

Pour une raison toute simple. Le soir, vous aurez milles excuses pour reporter le travail. Mais les deux principales seront en général les suivantes :

  • Vous serez fatigué de votre journée,
  • Des tâches urgentes vous seront tombées dessus.

En le faisant le matin, vous serez frais, l’esprit plus tranquille. Vous pouvez même couper votre téléphone pour éviter les appels qui pourraient vous distraire de votre tâche.

Une fois que vous vous êtes bloqué un créneau horaire, il vous faut faire une liste des tâches à faire. Pourquoi faire une liste ? Pour deux raisons, tout d’abord, pour vous –même afin d’être sûr de ne rien oublier. Mais aussi au cas où vous souhaiteriez déléguer tout ou partie de cette tâche, la liste vous sera bien utile.

Voici un exemple de liste :

  • Récupération des pièces :
    • Dans les courriers,
    • Dans les emails,
    • Sur le site de vos fournisseurs,
    • Les factures qui vous ont été remise en papier.

N’hésitez pas à faire une liste des fournisseurs concernés par chacun des modes de récupération afin de vous assurer que vous avez tout.

  • Le traitement des factures
    • Classer les factures déjà payées,
    • Les factures à payer :
      • payer celles qui doivent l’être tout de suite
      • celles à payer ultérieurement, créer un fichier excel par date de paiement pour ne pas oublier un paiement et ainsi éviter les pénalités.

Pensez à indiquer sur vos factures la date et le mode de règlement. Cela sera utile pour votre expert-comptable. Mais surtout pour vous si un de vos partenaires réclame le paiement une seconde fois. Et croyez-moi cela arrive. J’ai eu le souci avec l’URSSAF qui avait affecté un de mes paiements à un autre dossier et du coup ils me réclamaient le paiement ainsi que des pénalités de retard.

  • Le suivi de vos relevés bancaires,

Il s’agit de s’assurer que les clients ont bien payé et que le paiement des fournisseurs a bien été fait et au bon montant.

  • La gestion commerciale :
    • Edition et envoi des devis,
    • Edition et envoi des factures
    • Suivi des règlements,
    • Relance des clients en retard,
  • Le traitement des documents fiscaux et sociaux

Il est important de respecter les dates d’envois des documents et notamment les paiements. Les envois de pénalités de retard sont automatiques avec l’administration. Il est possible de négocier avec certaines mais avec d’autres, il est très difficile d’avoir des remises gracieuses.

Cela peut paraître un peu fastidieux, mais en procédant ainsi vous verrez que vous gagnerez beaucoup de temps dans la gestion administrative. Et en plus cela vous apportera de la sérénité car vous saurez en permanence où vous en êtes. Vous pourrez plus facilement vous concentrer sur la bonne marche de votre entreprise en en faire une réussite.

 

Conclusion

La gestion des documents administratifs est sans aucun doute ce qui freine le plus les entrepreneurs. Mais il est indispensable si vous souhaitez avoir une entreprise saine et prospère.  Cela peut paraître fastidieux mais avec un peu de méthode et de discipline, vous traiterez cela de plus en plus rapidement.

La réussite de votre entreprise passe par une bonne gestion administrative de celle-ci !

Livre « Oser réaliser ses rêves »

Voici un petit livre très intéressant. Il est édité par les Editions Jouvences dans la collection Petit Cahier. Il se présente donc sous la forme d’un cahier d’école (le petit format). Cela a un petit côté nostalgique.

Mais c’est surtout le contenu qui est intéressant. Le livre se veut pratique. Il ne s’agit pas de donner de grandes théories, de grands principes. NON bien au contraire, il s’agit de donner des exercices pour atteindre votre but.

Ce livre vous pousse donc à l’action. Bien sûr, il n’y a pas de mystère, il va vous falloir payer de votre personne. Mais si vous faites les efforts nécessaires, ce livre devrait vous permettre de réaliser vos rêves.

Attention, il ne vous promet pas d’atteindre votre but dans les 15 jours qui viennent. Mais il vous propose une méthode pour atteindre de grands objectifs (comme par exemple créer enfin votre entreprise !) en vous mettant des étapes, des objectifs intermédiaires.

Et en plus, ce livre est à un coût modique de 6.90 € ! Donc n’hésitez plus, aller l’acheter !

Première loi de la réussite : ne plus se sentir dépassé par les événements

Parfois nous avons l’impression que rien de marche, que tous les malheurs de la terre vous tombent dessus en même temps.

Parfois, vous faites tous pour changer comme trouver du travail, gagner de l’argent. Mais tous ce que vous tentez échouent.

Parfois, vous voulez tenter de nouvelles approches, de nouvelles techniques. Mais la peur vous tétanise et vous empêche d’avancer.

Pourquoi ?

Pour une raison humaine. Nous fuyons tous la souffrance. Nous détestons être le perdant. Et après plusieurs échecs nous finissons par croire que rien ne marchera.

Anthony Robbins appelle cela la résignation acquise. Nous sommes persuadés de faire partie de ceux qui ne « peuvent jamais rien faire, rien réussir ! »

Mais j’ai une bonne nouvelle ! Vous vous trompez ! Vous avez le pouvoir d’agir ! Nous pouvons tous changer notre vie. Et cela dès aujourd’hui !

Pour cela, il faut modifier nos perceptions et notre façon d’agir.

La première étape pour changer le cours de votre vie est de se débarrasser de l’image négative que vous avez de vous-même. Comment le faire ?

Anthony Robbins a une phrase :

VOTRE PASSE N’A RIEN A VOIR AVEC VOTRE AVENIR !

 Ce que vous avez fait hier n’a pas marché ? Ok don’t acte. Mais ce qui compte c’est ce que vous faites aujourd’hui et ce que vous allez faire demain !

On ne gagne pas une course en passant son temps à regarder derrière soi. Non, nous devons nous concentrer sur ce qui se passe devant nous !

Petit exercice pour briser l’image négative : prenez une feuille blanche et écrivez dessus toutes vos qualités, tous ce que vous avez fait de positif dans votre vie, vos points forts. ATTENTION : il ne s’agit pas de faire la liste de vos points forts et de vos points faibles. Les points faibles, vous ne vous en occupez pas dans cet exercice.

Vous devez écrire que ce qui est positif

 « La confiance en soi est le premier secret du succès » Ralph Waldo Emerson

 Seconde étape : c’est en persévérant qu’on arrive au but !

Edison a essayé 6000 produits pour faire son ampoule, Michael Jordan s’est entraîné une année entière avant de se représenter à la sélection de l’équipe de basket de son lycée.

Vous allez me dire : Mais j’ai tout essayé, j’ai essayé des centaines de choses. Mais rien n’a marché !

Etes-vous sûr d’avoir tout essayé ? Avez-vous vraiment fait des centaines de tentatives ? Je suis sûr que non ! Vous avez essayé plusieurs fois : oui, mais combien de fois 5 ou 6 peut-être.

Et ce que vous avez essayé, l’avez-vous vraiment fait de manière convenable ?

Prenons un exemple : Vous cherchez du travail. Pour cela vous envoyez des CV. Vous en envoyez des centaines. Avec l’informatique, internet, vous pouvez le faire en une journée, je vous croie donc. Mais combien de CV différent  avez-vous envoyez, combien de lettre de motivation différente avez-vous envoyé ? Un peut être deux modèles. Vous envoyez donc toujours la même lettre de motivation complètement impersonnel pour coller au mieux au plus grand nombre.

Si vous faites un plat en suivant à la lettre la recette et que ce n’est pas bon. Vous recommencez peut être une deuxième fois. Mais est-ce que vous allez la refaire 100 fois en suivant à la lettre cette recette si à chaque fois le résultat est mauvais ? Non, vous allez vous dire que quelque chose ne va pas dans la recette. C’est la même chose pour beaucoup de chose dans notre vie. Nous continuons à refaire la même chose en espérant que le résultat finira par être différent. Ainsi, bien souvent vous n’avez pas essayé plusieurs méthodes mais une seule que vous avez refaite encore et encore.

ACCRE enfin accessible à tous les entrepreneurs en 2019

En 2019, le dispositif d’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACCRE) va s’ouvrir à tous les entrepreneurs.

Lors de sa campagne présidentiel Macron avait promis d’élargir le champ de l’exonération de charges sociales à tous les entrepreneurs. Cela sera effectif au 1er janvier 2019. L’ACCRE deviendra alors l’ »exonération de début d’activité de création ou reprise d’entreprise ».

Jusqu’alors, l’ACCRE ne concernait que les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi, les bénéficiaires du RSA et les jeunes de 18 à 25 ans. Maintenant, cela s’adresse à tout le monde. Il n’est plus nécessaire d’être inscrit à Pôle Emploi.

 

Qui peut bénéficier de l’ACCRE ?

 Mais pour en bénéficier, il faut remplir certaines conditions :

  • Ne pas en avoir bénéficié dans les 3 dernières années,
  • Les créateurs doivent détenir plus de la moitié du capital sociale (ou un tiers s’ils sont dirigeant de leur entreprise)
  • Les repreneurs doivent obligatoirement être le dirigeant de l’entreprise.

Il est prévu d’étendre ce dispositif aux travailleurs indépendants et aux créateurs et repreneurs d’entreprises soumises au régime des microbénéfices agricoles. Ces derniers,

 

Quelles exonérations offre le dispositif de l’ACCRE ?

 Le dispositif permet une exonération d’une partie des charges sociales sur 1 an. Il existe une possibilité d’extension sur 3 ans pour les microentreprises. L’exonération est plafonnée à 40 000 € de revenus sur l’année précédant la demande. L’exonération est totale jusqu’à 30 000 € et dégressif de 30 à 40 000 €.

L’exonération porte sur :

  • les assurances :
    • Maladie,
    • Maternité,
    • Décès,
    • Invalidité,
    • vieillesse
  • Les prestations familiales

Mais certaines charges restent à la charge de l’entreprise. Il s’agit de :

  • La CSG-CRDS,
  • La contribution à la formation professionnelle,
  • La CURPS (pour les professionnels de la santé)
  • La retraite complémentaire pour les artisans et les commerçants.

 

Comment bénéficier de l’ACCRE ?

 La demande doit être faite dans les 45 jours qui suivent l’immatriculation de l’entreprise. En général, cela se fait sur un formulaire lors de la création. Par contre à la date d’aujourd’hui, nous ne savons pas si le formulaire sera le même que pour les chômeurs. Nous aurons plus de précisions sur le système en début 2019.

 

Conclusion

L’élargissement de cette exonération à l’ensemble des entrepreneurs est une bonne nouvelle. Elle va mettre l’ensemble des créateurs et des repreneurs sur un même pied d’égalité. Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager .

Harvard Business Review juin-juillet 2018

Le nouveau numéro de HBR est enfin sorti.  Pour ceux qui me suivent depuis un petit moment savent que c’est un magazine que j’adore. Ce numéro est comme d’habitude très intéressant à lire.

Il y a un très gros article de fond sur la manière de mettre en place une culture corporate au sein de votre entreprise. Mais il y aussi des articles fort intéressant sur l’innovation de rupture, la restructuration d’entreprise.

Et comme à chaque fois, les articles sont d’une très grande qualité.

le tarif est toujours de 18.50 €. Mais il vaut mieux acheter ce magazine tous les deux mois que d’autres toutes les semaines pour un prix total bien plus élevé !

Si vous avez aimé l’article partagez et commentez-le !

HBR n°24 Réchauffement climatique c’est rentable

HBR n° 24 le réchauffement climatique c’est rentable

Comme tous les deux mois, j’attends avec impatience la parution du nouveau numéro d’HBR. Et ça y est il est arrivé. Enfin !

Le dossier est consacré au réchauffement climatique et à la rentabilité du développement durable. Il est composé de trois articles :

  1. Etre résilient dans un monde qui se réchauffe.
  2. Comment faire aimer la durabilité aux directeurs financiers.
  3. De l’impératif de collaborer.

Le reste du magazine est aussi très instructif comme :

  • Réglez-vous les bons problèmes ?
  • Trop de produits tue le produit.
  • La malédiction du talent.

Aussi comme à chaque fois je vous conseille de l’acheter. Vous y trouverez forcément des idées pour votre business, votre entreprise !

Si l’article vous plu, partagez et commentez-le !

10 conseils pour faire échouer votre entreprise !

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon premier eBook que je viens de sortir.

Il s’agit de « les 10 commandements pour faire échouer votre entreprise à coup sûr ».

Bien évidemment, il ne s’agit pas de vous conseiller de faire ces 10 erreurs ni de faire couler votre boîte. Mais je suis parti d’une idée toute bête. Ne dit on pas que l’on apprend beaucoup de ses erreurs ? Alors je me suis dit que l’on pouvait aussi apprendre des erreurs des autres !

Les avantages ? gain de temps et gain d’argent (car les erreurs coûtent toujours de l’argent !!!).

Si cela vous intéresse, téléchargez mon eBook. C’est gratuit !

Et s’il vous a plu n’hésitez pas à mettre un commentaire pour me le dire. J’ai d’autres eBook en préparation.

Pour ceux qui souhaiteraient approfondir le sujet de eBook « les 10 commandements pour faire échouer votre entreprise à coup sûr » je vous invite à voir notre formation ou notre livre.

Bonne lecture

Comment faire échouer votre entreprise à coup sûr ?

Pour le savoir, téléchargez notre eBook GRATUIT